Lire ou ne pas lire. Telle est la question. Un roman ? Une nouvelle ? Quelle histoire sera votre prochaine aventure ? Suivez nos auteurs sur le chemin de l’imaginaire... Qui sont-ils ? Quels sont leurs environnements de travail ? Où puisent-ils leur inspiration ? Comment inventent-ils leurs personnages ? Poursuivez votre lecture...

mercredi 28 novembre 2012

Danielle Boulianne - auteure


Danielle Boulianne - auteure

Votre site web : www.danielleboulianne.com
Vos éditeurs : Éditions du Phoenix

Celui pour mes publications: https://www.facebook.com/pages/Bienvenue
Twitter : Je n'en ai pas.

Où vos romans sont-ils vendus : Dans toutes les bonnes librairies et dans les salons du livre.

Qui êtes-vous, en quelques lignes ? 
Une fille de 43 ans avec l'âge mental d'un enfant de neuf ans que je me plais à conserver. Une passionnée des mots et du français. Une fille qui a réalisé son rêve de toujours: d'écrire un livre. Une fois le premier achevé, j'ai décidé de continuer. Je vis donc depuis 10 ans mon rêve au quotidien et il est toujours aussi merveilleux à chaque fois.

D’où vous est venue l’envie d’écrire ? 
Dès que j'ai compris que je pouvais faire des mots avec des lettres et des phrases avec les mots, ça y était. De plus, le frère de mon grand-père était un auteur publié et je l'admirais (et l'enviais un peu, je dois bien le dire). Je me suis dit que s'il était capable, eh bien moi aussi je pouvais.


Quel a été votre parcours ? 
Mon parcours scolaire s'est articulé autour du français et de la langue: un DEC en ATM, option radio pour apprendre à communiquer et formuler ma pensée en direct, une année en littérature, pour connaître mes classiques, un BAC en linquistique pour comprendre mieux ma langue et les autres, un certficat comme rechechiste télé pour apprendre à être méthodique dans mes recherches. Pour l'écriture: J'ai écrit des tonnes de poèmes pendant l'enfance et l'adolescence. Ensuite, j'ai attaqué les romans et j'ai publié le premier en 2003 aux Éditions de la Paix. Cette série, Babalou et Petit Pou, n'est malheureusement plus disponible.

Quels sont vos romans disponibles en librairies ?  


Lesquels avez-vous préféré écrire et pourquoi ? 
Ils ont tous un petit truc particulier qui fait que je les aime, comme chacun de mes enfants d'ailleurs, qui sont au nombre de deux. C'est presque impossible de choisir. Si je dois obligatoirement en choisir un, ça serait Voyage au centre d'un vidéopoker parce que c'était avant tout une satire que j'ai retravaillé longuement pour en faire un livre ado, un des personnages principaux étant la machine vidéopoker en elle-même, ça représentait un beau défi de création pour moi, et parce que c'est un problème de société encore très tabou et dont personne ou presque n'ose parler. Pourtant, ça touche plein d'adolescents.

Où puisez-vous votre inspiration ? 
Dans ce qui m'entoure et dans ce que je connais bien et qui me passionne.

Décrivez-nous votre façon d’écrire, votre environnement de travail, votre horaire ? 
Je travaille toujours sur la base d'une idée. Par exemple, pour la série Bienvenue à Rocketville, c'était un équipement transmis de père en fils depuis des générations et qui garde les qualités et surtout les habiletés de ceux qui l'ont porté. Je crée ensuite mes personnages et je me lance presque sans filet. Je sais en gros ce qui va se passer, comment l'histoire débute et comment elle va finir, mais ce qui se trouve entre les deux est une surprise que je découvre au fil de l'écriture, suivant mes inspirations. Quand le squelette de mon histoire est trouvé, j'y ajoute la viande autour de l'os. Je travaille chez moi, dans mon bureau, à toute heure du jour. Étant travailleur autonome, je n'ai pas d'horaire précis, ce qui me facilite grandement la vie. Quand je n'ai pas le temps d'écrire, l'histoire continue de se former dans ma tête. Alors souvent, quand je m'assois pour écrire un chapitre ou deux, ça se fait tout seul parce que je connais bien mon histoire. Mentalement, elle est toute trouvée. Ne reste qu'à la retranscrire.

Quels auteurs vous ont le plus influencé ? 
Je ne sais pas vraiment. Je dirais Tolkien, Stephen King, Hitchcock, Jules Verne pour leur écriture éclatée, tout autant que leur imaginaire.

Quels livres vous ont le plus marqué ? 
Le Seigneur des anneaux, Le Silmarillon et Bilbo le hobbit, la série des Rois maudits que j'ai adorée,

Avez-vous encore le temps de lire ? 
Pas tellement, du moins beaucoup moins qu'avant.

Quel est le livre que vous lisez en ce moment ? 
Je dirais plus un auteur: Musso. J'adore son écriture!

Selon vous, que signifie « écriture poétique » dans un roman ? 
L'art de voir la vie sous un autre oeil, différemment de la façon dont on la voit au quotidien, d'embellir les choses pour créer une histoire qu'on se bien à écrire et que le lecteur aura plaisir à lire. Du bonheur en toutes lettres!

Auriez-vous envie de nous décrire votre première rencontre avec votre premier éditeur ? 
Ça a été une journée bénie des dieux ! Le troisième plus beau jour de ma vie, après la naissance de mes enfants. Il m'a mis au monde en tant qu'auteure et jamais je n'oublierai tous ces premiers moments vécus grâce à lui: premier contrat, premières épreuves, première page couverture, premier salon du livre. Et que dire de la première fois où j'ai tenu mon tout premier livre dans mes mains. J'avais de la misère à ouvrir la boîte tellement j'étais impatiente et j'ai pleuré comme un bébé quand je l'ai tenu dans mes mains. Et mon nouvel éditeur, Du Phoenix, me permet de m'améliorer jour après jour et de continuer à vivre mon rêve.

Pour le plaisir...

Quels sont vos rituels d'écriture ? 
Je n'en ai pas vraiment. Quand l'envie m'en prend ou que j'ai tellement de choses et d'idées qui bouillent dans mon cerveau que je dois absolument les coucher sur papier. C'est donc matin, midi ou soir, tout dépendant.

Qu’est-ce qui vous distrait le plus lorsque vous écrivez ? 
La peur d'oublier ce à quoi j'ai pensé quelques minutes plus tôt et... mes ados qui me dérangent souvent (pour ne pas dire tout le temps!).

Avez-vous un projet de roman en cours ? 
Oui, et pas seulement un!

Qui sont vos premiers lecteurs avant publication ? 
Mon père. Il m'interdit d'ailleurs d'envoyer un manuscrit à mon éditrice sans l'avoir préalablement lu. C'est également un grand critique qui ne se gêne pas pour me dire mes quatre vérités.

Une citation qui vous a marquée ? 
Ça nous arrive quand on y croit!

Avez-vous reçu des remarques surprenantes de la part de lecteurs ? 
Non, pas spécialement.

Quel serait votre mot d’encouragement pour un nouvel auteur ? 
Lâche pas, fonce dans le tas. Quand on veut, on peut! Ça nous arrive quand on y croit!


Merci infiniment de votre participation. Bonne continuité !