Lire ou ne pas lire. Telle est la question. Un roman ? Une nouvelle ? Quelle histoire sera votre prochaine aventure ? Suivez nos auteurs sur le chemin de l’imaginaire... Qui sont-ils ? Quels sont leurs environnements de travail ? Où puisent-ils leur inspiration ? Comment inventent-ils leurs personnages ? Poursuivez votre lecture...

mercredi 28 novembre 2012

Jocelyn Jalette - auteur de bande dessinée

Votre site web : editions-soleildeminuit.com
Vos éditeurs : Soleil de minuit, Hurtubise et Vents d'Ouest

Où vos romans sont-ils vendus :
partout en librairie

Qui êtes-vous, en quelques lignes ?
Je suis un auteur de bande dessinée. Je fais mes propres scénarios et j'exécute diverses illustrations pour d'autres.

D’où vous est venue l’envie d’écrire ?
J'étais enfant unique et je lisais donc beaucoup pour m'évader. Je me racontais des histoires que j'actais comme dans un film. De fil en aiguille, j'ai voulu les coucher sur papier.

Quel a été votre parcours ?
En 2009, je suis le premier à relater en bande dessinée l’histoire des révoltes de 1837-38 : La république assassinée des Patriotes. Plus récemment, je publie un recueil de 18 textes qui se déroulent lors de fêtes importantes; Cauchemars au calendrier. Je demeure à Joliette. Je débute ma carrière de bédéiste en 1987 dans les pages de la revue Jeunes du monde. J'y crée mon personnage, David Gérald, un Québécois d'origine haïtienne. Huit livres avec mon héros sont publiés aux Éditions du Soleil de minuit depuis cette époque. Je dessine, depuis 2003, les décors des albums de Tristan Demers (Gargouille) et co-rédige avec lui un guide pédagogique sur la bande dessinée (Hurtubise). Je fus porte-parole de la quinzaine du livre de Lanaudière, édition 2009.

Quels sont vos romans disponibles en librairies ?
Lesquels avez-vous préféré écrire et pourquoi ?
La république assassinée des Patriotes. Cela relate une partie importante de l'histoire québécoise et j'y ai travaillé pendant une décennie.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Dans l'actualité internationale.

Décrivez-nous votre façon d’écrire, votre environnement de travail,
Je débute en résumant mon histoire en quelques lignes. Ensuite, je découpe chaque page à l'intérieur d'un brouillon. Une fois les grands changements terminés, j'effectue un crayonné sur une feuille grand format. Je repasse le tout à l'encre avant de scanner le résultat pour enfin le colorier.

Votre horaire ?
Je n'en ai pas.



Quels auteurs vous ont le plus influencé ? Hergé, Franquin, Goscinny, Kirby, Lee, Ollivier et Marcello

Quels livres vous ont le plus marqué ?
Vol 714 pour Sydney de Tintin et Le Dictateur et le champignon de Spirou.

Avez-vous encore le temps de lire ?
Oui, le soir ou en autobus.

Quel est le livre que vous lisez en ce moment ?
Le dernier Blake et Mortimer "Le serment des 5 Lords"

Selon vous, que signifie « écriture poétique » dans un roman ?
Des phrases qui amènent une émotion ou une réflexion.

Auriez-vous envie de nous décrire votre première rencontre avec votre premier éditeur ?
Très simple, je me suis retrouvé pas hasard à côté d'elle lors des journées de la culture en 1998.

Pour le plaisir...

Quels sont vos rituels d'écriture ?
Je n'en ai pas.

Qu’est-ce qui vous distrait le plus lorsque vous écrivez ?
L'internet, la télévison ou la radio.

Avez-vous un projet de roman en cours ?
Oui, une bande dessinée qui s'intitulera "Victime du ciel".

Qui sont vos premiers lecteurs avant publication ?
Quelques rares amis et mon éditrice. Une citation qui vous a marquée ? Albert Einstein a dit que le monde ne serait pas détruit par les gens qui font le mal, mais par les gens de bien qui les regardent sans rien faire.

Avez-vous reçu des remarques surprenantes de la part de lecteurs ?
Non, je n'en reçois pas beaucoup.

Quel serait votre mot d’encouragement pour un nouvel auteur ?
Patience, ça finira par arriver. 

Merci infiniment de votre participation. Bonne continuité !