Lire ou ne pas lire. Telle est la question. Un roman ? Une nouvelle ? Quelle histoire sera votre prochaine aventure ? Suivez nos auteurs sur le chemin de l’imaginaire... Qui sont-ils ? Quels sont leurs environnements de travail ? Où puisent-ils leur inspiration ? Comment inventent-ils leurs personnages ? Poursuivez votre lecture...

vendredi 5 juillet 2013

Annie L'Italien - Auteure



Votre site web :
www.annielitalien.com

Vos éditeurs :
Québec Amérique et Druide

Compte facebook :
https://www.facebook.com/?ref=logo#!/pages/Annie-LItalien-Auteure/575016089178178

Twitter :
@annie_litalien

Où vos romans sont-ils vendus :
Dans toutes les bonnes librairies et dans le merveilleux monde virtuel de l’Internet !

Qui êtes-vous, en quelques lignes ?
Auteure (parfois), consultante en communications interactives (souvent), tendre zépouse (généralement), maman (tout le temps).

D’où vous est venue l’envie d’écrire ?
J’ai toujours aimé écrire ! J’ai écrit et dessiné mon premier livre en 5e année, « Les jumelles des deux jumelles »!  Mais j’ai vraiment commencé à prendre plaisir à l’écriture lorsque j’ai réalisé que j’arrivais à faire sourire ou même rire les gens avec ce que j’écrivais dans mes courriels, même professionnels.

Quel a été votre parcours ?
Long et difficile (mais non). Mon premier roman a été écrit pour des copines, je ne pensais vraiment pas qu’il allait être publié un jour. J’ai eu de la chance, je l’ai envoyé au bon endroit au bon moment !

Quels sont vos romans disponibles en librairies ?
1.       Petit guide pour orgueilleuse (légèrement) repentante
2.       Toujours orgueilleuse mais (à peine) plus repentante
3.       Ce ne sera pas si simple

Lesquels avez-vous préféré écrire et pourquoi?
Les trois, pour des raisons différentes. Le premier parce que c’était le premier, tout simplement. Il m’a permis de réaliser un rêve, mais aussi de voir que le style d’écriture qui me venait naturellement était… publiable. Le deuxième parce qu’il ne m’a pris que quatre mois à écrire ! J’étais en quart d’année sabbatique, je revenais d’un voyage en Grèce, j’étais inspirée, j’aimais ma vie ! Et le troisième parce que j’ai dû sortir de ma zone de confort, et j’ai survécu.

Où puisez-vous votre inspiration ?
Pour les deux premiers, de ma vie (romancée et exagérée, mais quand même). Pour le troisième… je me le demande encore !



Décrivez-nous votre façon d’écrire, votre environnement de travail, votre horaire.
J’ai un petit bureau bordélique à la maison. Consultante à temps relativement partiel, j’essaie de me garder une journée par semaine pour écrire. Je dis une journée, mais c’est plutôt quelques heures. N’étant pas de celles qui peuvent écrire des heures et des heures de suite, je prends beaucoup de pauses, et c’est souvent dans ces moments que ça se concrétise dans ma tête, que j’arrive à faire des liens et boucler des boucles dans mon histoire.

Quels auteurs vous ont le plus influencé ?
Probablement Daniel Pennac et Alexandre Jardin, pour l’humour et les personnages colorés.

Quels livres vous ont le plus marqué ?
Au bonheur des ogres et Le zèbre, qui m’ont tous les deux fait éclater de rire.

Avez-vous encore le temps de lire ?
Noooon! Snif…

Quel est le livre que vous lisez en ce moment?
Je lis surtout des livres à mon fils de trois ans!!

Selon vous, que signifie « écriture poétique » dans un roman ?
Pour moi la poésie c’est surtout une question de rythme et de mots qu’on lit comme on chanterait une chanson. Ceci étant dit, on peut trouver de la poésie dans presque tout (à part peut-être dans un sac de vidange ou un caca de chien – OK je dis n’importe quoi).

Auriez-vous envie de nous décrire votre première rencontre avec votre premier éditeur?
C’est une histoire trop longue pour être racontée ici, mais disons qu’il s’agissait d’un moment où j’ai écouté mon instinct et où tout s’est mis en place comme par magie


Pour le plaisir...

Quels sont vos rituels d'écriture ?
Café, silence, pauses fréquentes. C’est à peu près tout !

Qu’est-ce qui vous distrait le plus lorsque vous écrivez ?
Les courriels, facebook, twitter, l’internet en général! Et je n’ose même pas tenter d’écrire lorsque mon fiston est à la maison et réveillé, ce serait peine perdue.

Avez-vous un projet de roman en cours ?
Deux

Qui sont vos premiers lecteurs avant publication ?
Quelques gentilles amies.

Avez-vous reçu des remarques surprenantes de la part de lecteurs ?
Sérieusement, c’est toujours surprenant pour moi quand un lecteur m’écrit pour me dire qu’il a aimé mes livres ! Petit manque de confiance ici…

Quel serait votre mot d’encouragement pour un nouvel auteur ?
Oui ça prend un certain talent, mais le timing joue aussi pour beaucoup. Les refus ne veulent pas nécessairement dire qu’on est nul, plus probablement que notre manuscrit n’est pas tombé entre les bonnes mains au bon moment.