Lire ou ne pas lire. Telle est la question. Un roman ? Une nouvelle ? Quelle histoire sera votre prochaine aventure ? Suivez nos auteurs sur le chemin de l’imaginaire... Qui sont-ils ? Quels sont leurs environnements de travail ? Où puisent-ils leur inspiration ? Comment inventent-ils leurs personnages ? Poursuivez votre lecture...

mardi 22 décembre 2015

Maryse Charbonneau auteure

maryse3

Je voulais vous remercier de l'opportunité que vous donnez aux auteurs via votre site. C'était sans nul doute une vitrine qui manquait sur la toile québécoise! À lire les interviews de mes collègues, je me rends compte que nous sommes tous unis par la passion d'écrire et la ténacité à être connus.
Merci !

Votre site web : www.marysecharbonneau.com
Vos éditeurs : Carte Blanche
Où vos romans sont-ils vendus? : Dans toutes les librairies québécoises et en exemplaires dédicacés sur mon site web.
Qui êtes-vous, en quelques lignes?
Je m'appelle Maryse Charbonneau, début trentaine, programmeuse-analyste, mère de deux brillantes filles. Je suis toujours à la recherche de connaissances, je fais des recherches historiques, j'adore les langues, j'aime cuisiner, tout essayer et apprendre l'allemand.
maryse2maryse-1
D’où vous est venue l’envie d’écrire ?
Dès l'enfance, pour jouer, j'ai inventé le personnage de Graigor Spisak. Petit à petit, il est devenu comme une partie de moi-même, comme une autre personnalité dans ma tête pour penser autrement, avoir une vision différente du monde. Il y a quelques années j'ai souffert d'une maladie oculaire et ceci a remis beaucoup de choses en question. J'ai entre autre voulu faire connaître Graigor aux gens, car il me semble un homme fascinant et je voulais qu'il me survive.
Quel a été votre parcours ?
À l'adolescence avec une amie, nous faisions de l'improvisations avec plusieurs personnages de notre cru, dont Graigor. J'avais donc une bonne pile d'idées intéressante et de souvenirs de mes émotions de ces scénarios. Il a été facile pour moi de broder tout cela en une histoire intéressante et d'y rattacher des recherches historiques venant donner de la profondeur et un style unique au récit. J'ai tout écrit puis j'ai engagé une agence littéraire pour me donner un rapport de lecture. Leur opinion était très positive, spécifiant que le manuscrit avait une valeur commerciale certaine. J'ai donc suivi leurs conseils et tout retravaillé avant d'envoyer cela chez l'éditeur.
Quels sont vos romans disponibles en librairies ?
Spisak tome 1 : Un cadeau ne se refuse pas.
Décrivez-nous votre façon d’écrire, votre environnement de travail, votre horaire.
Je pense au récit en tout temps : en conduisant, en travaillant, en écoutant la TV, en parlant avec des gens, en m'endormant, en rêvant, en prenant ma douche... c'est une obsession constante. Puis je note les idées dans des emails que je m'envoie. Et j'écris la nuit la fin de semaine.
Quels auteurs vous ont le plus influencé ?
Guy des Cars. J'adore son style accessible tout en faisant réfléchir les gens sur des sujets tabous.
Quels livres vous ont le plus marqué ?
Les septs femmes et La maudite de Guy des cars.
Pour le style d'humour et d'écriture, la biographie de Ozzy Osbourne "I am Ozzy".
Avez-vous encore le temps de lire ?
Pas des romans... tout mon temps lecture passe à faire de la recherche pour mes prochains tomes. Je dois lire beaucoup de documents historiques, rapports de conservateurs de musées, poésie et chansons anciennes, encyclopédies, etc...
Quel est le livre que vous lisez en ce moment?
Pour mes recherches je lis "Depuis Quand? Les origines des choses de la vie quotidienne" de Pierre Germa.
Selon vous, que signifie « écriture poétique » dans un roman ?
Je crois que c'est lorsqu'on choisie sciemment des mots très imagés pour inspirer les lecteurs.
Exemple tiré de mon roman : "Il poussa du bout du pied quelques glands verts tombés prématurément de l’arbre, un peu comme je m’apprêtais à le faire."
Auriez-vous envie de nous décrire votre première rencontre avec votre premier éditeur?
C'était une rencontre empreinte d'émotions car je savais que ce serait le début d'une grande aventure pour moi. Je sentais que je changeais la perception des autres sur ma personne, que je serais maintenant, une auteure! Après les détails technique du contrat, la discussion a rapidement déviée sur le milieu littéraire québécois et ses défis.
Pour le plaisir...
Quels sont vos rituels d'écriture ?
J'aime écrire la nuit quand la maisonnée dort. Je mets de la musique baroque, je bois du cidre et j'écris jusqu'à ce que je ne puisse plus lutter contre le sommeil.
Qu’est-ce qui vous distrait le plus lorsque vous écrivez ?
Facebook
Avez-vous un projet de roman en cours ?
Oui, j'écris actuellement le deuxième tome de Spisak qui sera une hexalogie! Le projet d'une vie ;)
Qui sont vos premiers lecteurs avant publication ?
Mon bon ami Kevin me lit au-dessus de l'Atlantique dans ses vols Paris-Montréal pour le travail. Mon amie Chantal vit au quotidien toutes mes théories que je m'empresse de lui partager. Mon mari Patrick participe aussi à l'élaboration du scénario. Benjamin révise le manuscrit final.
Une citation qui vous a marquée ?
Je suis capable de tout, mais pas tout le temps.
Avez-vous reçu des remarques surprenantes de la part de lecteurs ?
Plusieurs m'ont dit avoir immédiatement relu mon livre, certains même avec un marqueur pour souligner leurs passages favoris!
Quel serait votre mot d’encouragement pour un nouvel auteur ?
Il faut d'abord vouloir écrire pour soi. Les meilleurs moments de votre projets seront probablement imprévisibles. Publier nous apprend à lâcher prise et se laisser surprendre.